Back to work!

Ca y est! Lentement mais sûrement, nous sommes sortis de chez nous et avons redécouvert ou allons redécouvrir le goût des "premières fois" et le #backtowork! En effet, aujourd'hui, le 8 juin, le déconfinement semble s'accélérer pour de nombreuses entreprises.

Première fois que l'on va prendre un café en terrasse (apparemment c'est ce qui nous a manqué le plus à nous français.e.s :D), première fois que je l'on va revoir un parent, un.e ami.e, première fois que l'on reprend les transports en commun etc ... et première fois que l'on retourne au bureau depuis le confinement.

55 jours chez soi ... c'est long et à posteriori pour beaucoup (pour peu que les conditions de confinements aient été bonnes) ce temps est passé finalement rapidement. Sachant qu'il faut pour certains, 21 jours pour prendre une nouvelle habitude, 66 jours pour d'autres (article sur comment changer une habitude), il va falloir du temps pour revenir au metro boulot dodo.

Surtout que nombre de salariés ont découvert le télétravail ces derniers mois. Un télétravail tout de même particulier car pour ceux qui ne sont pas seuls, toute la famille était à la maison. Il fallait à la fois assurer l'intendance, suivre les devoirs des enfants et aménager des moments de calme pour travailler. D'habitude, le télétravail, c'est plus facile!

Nombreux sont les employeurs qui ont plébiscité l'existence de ce mode de travail et qui ont félicité leurs équipes pour leur engagement pendant cette période. Pourtant, on le sent, dans de nombreuses entreprises (mais pas toutes : #thefamily #facebook #twitter #slite #wizi et j'en passe) le full remote n'est pas pour demain. Alors crise de confiance? hypocrisie? pour quelles raisons est ce que le retour à avant est pour certains managers plus rassurant?

Par ailleurs, le full remote ne fait pas que des adeptes parmi les salariés : certains de retour au bureau parlent de "libération"! C'est fort! Le besoin de dissocier travail et vie perso, de faire une coupure en ayant un vrai trajet entre son bureau et le domicile, de revoir ses collègues de visu même de loin, redonne de l'énergie et du sens à son quotidien.

Enfin, le retour au bureau est pour certains collaborateurs angoissant. Le virus étant toujours présent, la peur de l'attraper et/ou de contaminer les autres est plus forte que tout. Dans ce cas, l'entreprise et le.s manager.s doivent être à l'écoute et tout mettre en oeuvre pour s'assurer que chacun se sente en sécurité et puisse travailler sereinement. 

Voici quelques articles traitant de ce sujet sélectionnés pour vous :

Déconfinement : un retour au travail plus ou moins bien vécu par les Français

Déconfinement : le télétravail est-il la solution miracle pour les entreprises ?

Déconfinement : ces entreprises qui envisagent de faire durer le télétravail plusieurs mois

Edgar People : Cabinet de Recrutement Digital